Les espérances planétariennes

Canada: de vives inquiétudes sur les pistolets paralysants

Amnesty International s’inquiète de l’utilisation des pistolets paralysants

Amnesty International continue d’être préoccupée par l’utilisation de pistolets paralysants – armes de poing permettant de projeter à distance deux fléchettes acérées qui transpercent les vêtements de la victime et envoient des décharges électriques – par les forces de l’ordre.

Dans un rapport rendu public récemment, Amnesty International donne un aperçu des raisons pour lesquelles l’organisation s’inquiète de l’utilisation de pistolets paralysants par les forces de l’ordre au Canada. La première raison est la plus sérieuse et concerne les décès que peut entraîner l’utilisation de pistolets paralysants, même s’il s’agit de cas peu fréquents. La seconde raison concerne l’utilisation de plus en plus courante de ces armes de manière inappropriée.

L’organisation craint que des policiers n’utilisent ces armes de manière parfois dangereuse ou susceptible d’augmenter le risque de mort lié aux autres moyens de contrainte employés. Au cours des quinze mois qui se sont écoulés entre mai 2005 et août 2006, six personnes sont décédées suite à l’utilisation de pistolets paralysants. Les six hommes avaient reçu de multiples décharges et tous sauf un avaient été soumis à plusieurs moyens de contrainte simultanés (décharges électriques, aérosol de gaz poivre et méthodes d’immobilisation dangereuses). Lire la suite

juin 17, 2007 Posted by | Canada | Laisser un commentaire

Un syndicat d’Air France (ALTER) demande à la compagnie de renoncer aux expulsions forcées

Le problème des reconduites à la frontière devient de plus en plus aigu à la compagnie Air France. Les incidents à l’embarquement liés à ces passagers particuliers se multiplient. Les avions d’Air France n’ont pas vocation à se transformer en fourgon cellulaire. Aussi, ALTER (l’un des Syndicats de pilote d’Air France) demande officiellement à M. Spinetta, P.D.G. d’Air France, de revoir la politique de la compagnie à ce sujet.

 

 

  Lire la suite

juin 17, 2007 Posted by | France | Laisser un commentaire

Chine : la censure implacable du massacre de la Place TIAN’ANMEN se poursuit

Un journal du sud-ouest de la Chine a congédié trois de ses rédacteurs et quatre employés du service de la publicité à cause d’une annonce qui rendait hommage aux mères des manifestants tués en 1989 lors du massacre de la place Tian’anmen, selon ce que rapportent Reporters sans frontières (RSF) et l’agence de nouvelles Reuters.

 

Les références à la répression et les discussions publiques sur le sujet sont interdites en Chine. L’armée aurait alors écrasé des centaines, peut-être même des milliers, de manifestants pro-démocratie.

 

Li Zhaojun, rédacteur en chef adjoint du quotidien « Chengdu Wanbao », et deux autres membres du bureau de la rédaction du tabloïd, ainsi que quatre employés du service de la publicité, ont été congédiés parce qu’ils ont laissé passer une annonce d’une ligne le 4 juin, dix-huitième anniversaire du massacre de la place Tian’anmen, selon ce qu’une source anonyme a déclaré à Reuters. L’annonce, située dans le coin inférieur droit de la page 14 du journal, se lisait comme suit : « Hommage aux mères déterminées des victimes du 4 juin ». Lire la suite

juin 17, 2007 Posted by | 5-Répression, Chine | Laisser un commentaire

Elections législatives : le Code du Travail a déjà perdu

Camouflé par le grand barnum électoral, le gouvernement Fillon profitera des résultats du second tour des législatives apour faire passer en douce une ordonnance du précédent gouvernement pour tailler en pièces le Code du travail. Un dernier coup de pouce à la France du « changement ».

Ni vu ni connu. Profitant de la diversion créée par la campagne électorale, le gouvernement Fillon a maintenant les mains libres afin de promulguer une « recodification » du Code du travail. Tirée le 7 mars, cette dernière salve réjouit le Medef, qui la réclamait depuis cinq ans, mais aussi Nicolas Sarkozy, qui a promis à maintes reprises de désosser les protections légales conquises par les salariés. Ce n’est pas si souvent qu’un candidat applique son programme avant même d’être élu. Hélas ! Qu’en sera-t-il dans les années à venir ? Accaparés par les sondages , les médias ont négligé de saluer cette performance. Pas un mot dans les journaux télévisés ni dans la presse quotidienne – à l’exception d’un articulet du Monde, qui relaie la version courtoise d’un pouvoir légitimement soucieux de « réécrire » le Code du travail « en français de tous les jours » (7.3.07). Lire la suite

juin 17, 2007 Posted by | 4-Leur société, France | Laisser un commentaire