Les espérances planétariennes

Paris: Contre l’extrême droite, riposte antifasciste !

« Dimanche 15 avril aura lieu au palais des sports le meeting parisien de Jean Marie Le Pen. Il sera le point d’orgue de la mobilisation autour du leader d’extrême droite à une semaine du premier tour des élections présidentielles. Les tentatives d’institutionnalisation et la stratégie de relookage du front national ne nous font pas oublier son vrai visage : le front national distille depuis plus de trente ans son discours et son idéologie raciste, sexiste, homophobe et antisociale.

A l’approche du scrutin présidentiel, le FN développe une partie de sa campagne sur le thème de  » l’insécurité sociale « . Devant la réalité de ce fléau, il prétend représenter les populations victimes des politiques libérales et avance comme seule solution le principe de la préférence nationale en matière d’accès à l’emploi, au logement et aux prestations sociales. Son unique réponse à la précarité et au chômage est l’exclusion de toute une partie de la population vivant en France créant une société d’apartheid fermée sur elle-même. Son projet soit disant social s’oppose aux intérêts du monde du travail, c’est, entre autres, la suppression du modèle de retraite par répartition et son remplacement par des fonds de pensions, c’est le renforcement des cadeaux fiscaux au patronat, c’est l’augmentation du temps de travail, c’est l’interdiction de se syndiquer et de faire grève, c’est le retour des femmes à la maison… Nous refusons et rejetons la réponse « national-social » du FN.

Comme en 2002, ce n’est pas seulement l’activisme de l’extrême droite qui nous inquiète, mais aussi l’écho toujours grandissant de ses idées dans la société française. Dénoncer l’écho grandissant des idées de l’extrême droite dans la société française ne nous suffit plus. Combattons l’application d’une partie de son programme par la droite au pouvoir. Le centrage du débat politique sur les questions sécuritaires et d’immigration assumé par une droite musclée, décomplexée et agressive, et accepté par une certaine gauche nous préoccupe. Même si Le Pen ne parvient pas en 2007 à réitérer son succès de 2002, une bonne partie de ses idées pourraient bien franchir le cap du premier (et du second) tour de la prochaine présidentielle.

A Lille, Nantes, Marseille ou Toulouse des milliers de militants antifascistes se sont déjà mis en mouvement pour réaffirmer qu’il est hors de question de laisser l’extrême droite, une fois de plus, exprimer sa haine et sa démagogie sans riposter. N’attendons pas le résultat des élections pour que la vigilance antifasciste s’exerce. Lutter contre le Front national, c’est s’attaquer aux causes du fascisme en se donnant les moyens par nos luttes quotidiennes d’imposer l’égalité économique et sociale.

Manifestation antifasciste
contre le meeting du Front National
Dimanche 15 Avril
A 13h 30 à Montparnasse

Publicités

avril 13, 2007 - Posted by | Non classé

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :